ITW
ITW - Yoann Offredo : 'Bouhanni ? Un tueur sur le vélo' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

ITW - Yoann Offredo : "Bouhanni ? Un tueur sur le vélo"

 

Offredo aux côtés de Démare et Bouhanni à Doha !

Yoann Offredo quitte donc la FDJ à la fin de la saison, après 10 ans passés avec l'équipe française. Le coureur de 29 ans s'apprête à partir ce mardi pour les Championnats du monde de Doha afin d'épauler son coéquipier Arnaud Démare mais aussi Nacer Bouhanni dans cette quête du maillot irisé pour l'équipe de France. Mais avant, Yoann Offredo s'est entretenu avec la rédaction de Cyclism'Actu quant à son avenir, ses projets, sa prochaine équipe pour 2017 mais aussi son rôle sur ces Mondiaux au Qatar aux côtés de l'équipe de France d'Arnaud Démare et de Nacer Bouhanni.

 

Yoann, il est annoncé ce lundi dans la presse que vous seriez l'année prochaine avec l'équipe Wanty-Groupe Gobert, vous confirmez ?

Pas tout à fait. C'est en cours de discussion actuellement et j'aurai la réponse ce samedi alors que je serais au Qatar à Doha avec l'équipe de France. Ce que je peux vous dire c'est que ma prochaine équipe, ce sera soit Etixx-Quick Step soit Wanty-Groupe Gobert. Ma prochaine sera donc une équipe belge après 10 ans de bons et loyaux services avec la formation FDJ avec qui j'étais en fin de contrat.

 

Donc la retraite ce n'est pas pour tout de suite... sauf que c'est un peu le grand écart entre Etixx-Quick Step de Patrick Lefevere et Wanty-Groupe Gobert qui affiche d'autres prétentions pour 2017 ?

C'est vrai, ce sont deux projet différents mais tout aussi intéressant. Etixx-Quick Step, c'est une usine à champions. Il y a des grands coureurs et c'est assez incroyable. Ce serait une grande expérience de courir avec tous ces coureurs et je n'ai que 29 ans donc tout est encore possible pour moi. Pendant 10 ans, je me suis mis au service des autres chez la FDJ donc ça ne me fera pas peur de le faire au sein de la Etixx-Quick Step. Concernant Wanty-Groupe Gobert, c'est un autre défi car ils n'ont pas vraiment de coureurs pour les Classiques et donc mon rôle sera tout trouvé avec l'arrivée de Van Keiskruk. Mais aussi de contribuer à faire grandir l'équipe qui a de grandes ambitions et ça me plait. Sincèrement, je ne n'ai pas vraiment de préférence car les deux projets sont différents et les deux équipes me plaisent. Donc c'est à Etixx-Quick Step et Wanty-Groupe Gobert de choisir et je verrai en fonction. Si les deux me disent OUI, je n'aurai alors que l'embarras du choix. J'aurai la réponse samedi de toute façon et je sais qu'à 29 ans, j'ai encore des choses à faire et prouver dans le peloton. Je vais vous faire une petite confiance, dimanche dernier, au départ de Paris-Tours, j'ai gardé mes lunettes car j'avais les yeux bien embués. A la FDJ, j'ai connu d'intenses joies tout comme d'intenses déception. Je ne me vois pas à 29 ans quitter le vélo car c'est magique. C'est plus qu'un métier le vélo, c'est un art de vivre. En tout cas, dans la prochaine équipe, je me donnerai encore à 100%.

 

On parle des Mondiaux et de l'équipe de France... Certains craignent qu'Arnaud Démare et Nacer Bouhanni se s'entendent pas dans ces Mondiaux et que l'on se retrouve du coup avec deux équipes dans cette équipe de France... ?

Je peux vous le garantir, l'équipe de France sera unie pour ces Mondiaux à Doha et autour de ces deux leaders que sont Nacer Bouhanni et Arnaud Démare. Notre objectif est clairement de ramener ce maillot irisé en France. J'ai la chance de connaître très bien ces deux coureurs. Nacer ? C'est un tueur sur le vélo et il l'affiche alors ça ne plait pas parfois mais c'est sacrément un bon mec. Arnaud ? Il est incroyable avec des qualités physiques impressionnantes. Nacer Bouhanni, c'est un peu un Robbie Mc Ewen dans ses sprints alors qu'Arnaud Démare, c'est plus un Alessandro Petacchi, un Tom Boonen. On a vraiment deux beaux leaders et il faut que l'un des deux nous gagne ce maillot irisé et de champion du monde, c'est clair. Dans leur style, ils peuvent nous le faire. Oui, l'équipe de France sera unie et que tout le monde en soit rassuré.

Propos recueillis par la rédaction de Cyclism'Actu

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE & Titouan LALLEMAND